Franchise d’assurance : de quoi il s’agit ?

L’assurance est un organisme qui couvre certains besoins. Dans le cas d’un sinistre, il est très courant d’entendre le terme « franchise ». Afin d’éviter les mauvaises surprises lors d’un incendie ou d’un accident de voiture, il est indispensable de savoir jusqu’à quel pourcentage de couverture, on pourra recevoir de son assurance habitation ou auto. Voici un gros plan sur la franchise d’assurance. 

Franchise d’assurance : un critère pour choisir son contrat d’assurance

Presque tous les contrats d’assurance comportent une franchise. On entend souvent parler de ce terme sans savoir réellement ce que cela signifie. La franchise d’assurance désigne :

Cela peut vous intéresser : Comment se débarrasser d’un poil incarné ?

  • Le montant qui reste à la charge de l’assuré lors d’un sinistre.
  • Une partie des coûts liés aux dommages et qui ne sont pas pris en charge par l’assureur.
  • Un seuil minimum à partir duquel l’assurance n’accorde pas d’indemnisation à l’assuré.

Cependant, même si une franchise est considérée comme le point noir d’un contrat d’assurance, il est possible de souscrire une assurance sans cette condition. Comme elle n’est pas vraiment obligatoire, l’assuré est le seul à décider du coût ou des conditions en fonction de son budget, mais également de sa perception du risque. Suivez l’article pour en découvrir plus

Une franchise correspond alors aux dommages non pris en charge par l’assureur. Si ce dernier vous rembourse uniquement jusqu’à 70 % en cas de sinistre, les 30 % restants seront à votre charge. Cette mention peut avoir un impact sur ses cotisations mensuelles.

En parallèle : Réorientation scolaire : comment surmonter les défis ?

Il faut donc comprendre que lorsque la franchise est en baisse, la somme que l’on paiera de sa poche le sera également. En revanche, les cotisations seront nettement plus élevées. À l’inverse, si son assureur prend en charge une petite partie des coûts des dégâts lorsque sa cotisation mensuelle est faible. Ainsi, s’il y a partage des frais de dommages entre un assuré et son assureur, ce dernier pourra alors responsabiliser l’assuré. 

Le calcul de la franchise d’assurance

Cette démarche paraît difficile à première vue. Cela dépend tout de même du type de franchise que l’on choisira. Il existe généralement trois types de franchise : 

  • La franchise au montant fixe : elle correspond au montant déjà défini au moment de la signature du contrat d’assurance.
  • La franchise au pourcentage : en cas de sinistre, elle correspond à un pourcentage du coût total des indemnisations auxquelles l’assuré a droit.
  • La franchise à l’unité de mesure : elle correspond à un montant d’indemnisation passé à une certaine limite. La limite en question s’exprime souvent en jours ou en mètres.

Ainsi, la franchise impose un seuil à partir duquel il ne prendra pas en charge les pertes engendrées par un sinistre. Ainsi, si la valeur des pertes dépasse ce seuil, il ne prélève pas la franchise. Plus précisément, si la valeur des pertes concernées est nettement élevée, l’assurance verse une allocation à son client. Dans le cas où elle est inférieure, il n’y aura pas d’indemnisation. 

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut